Edito

Patrice

Écouter Dieu... écouter le monde. Il arrive que ces deux "écoutes" s'opposent.  
Il arrive que nous écoutions d'avantage le monde que nous n'écoutons Dieu. Envahis par notre désir d'être pertinents, il nous arrive d'être totalement envahis par le brouhaha du monde... au point de ne plus entendre Dieu.
Il arrive aussi hélas que l’Église n'écoute plus le monde, prétendant être toute absorbée par l'écoute de Dieu (mais l'écoute-t-elle vraiment ?). Enfermée dans son savoir, dans ses certitudes, parfois effrayée par un monde qui lui semble si menaçant, elle est incapable d'être à son écoute, à l'écoute de sa soif, de ses questions, de ses réalités.
Écoute de Dieu, écoute du monde... 
Pourtant ces deux mouvements n'ont pas à s'opposer. Ils sont tous deux nécessaires. Une spiritualité saine nous renvoie de l'un à l'autre. C'est parfois en étant à l'écoute du monde que nous comprenons ce que Dieu nous dit. C'est en étant à l'écoute du Seigneur que nous est révélé ce que nous devons entendre dans le monde. C'est en écoutant le monde que nous pourrons mieux lui transmettre ce que nous avons reçu en écoutant Dieu.
Ainsi, il nous faut sans cesse apprendre à mieux écouter... pour être mieux écouté. 

 

 

 

Forum2015_recto

 

Forum2015_verso

 

https://www.dropbox.com/sh/kmobn69e65843xl/AADLjice5GPJ2yNtMcZXYdDra?dl=0